Vampires En Toute Intimité : Colocation des enfers

Nous y sommes, le jour le plus attendu de l’année est enfin arrivé. Vous avez mangé comme des fous et profité de vos cadeaux. Seulement, nous n’allions pas vous laisser sans votre séance Shadowz hebdomadaire. Nous aurions pu taper dans l’actualité du jour, puisque la plateforme ne vous a pas lâché non plus en ces temps festifs, mais nous avons pensé au bien-être de tatie Germaine qui est en train de squatter votre plaid douillet actuellement sur votre canapé. Quel programme disponible sur Shadowz est le plus enclin à réunir toute la famille devant un film de genre ? Nos recherches ne furent pas longue tant l’interface de Shadowz nous a directement mené vers la case des comédies. Et nous nous sommes rappelés d’une époque, pas si lointaine, où Taika Waititi, avant de nous sortir le meilleur épisode de l’actuelle trilogie Thor et Jojo Rabbit, nous avait fait absolument mourir de rire. Vampires En Toute Intimité est sorti directement en VOD chez nous pour la période de Halloween en 2015 et a été un raz-de-marée qui ne nous a jamais quitté depuis. Plus que jamais le clan VO vs. le clan VF n’aura été de mise lorsqu’il s’agit d’apprécier un film. Pour ceux qui désirent le découvrir en VO, vous aurez droit à un film drôle au scénario riche et malin. Pour ceux qui veulent définitivement se rapprocher de leur vieille tante Germaine avec de francs et massifs fous rires, c’est bel et bien de la VF que vous aurez besoin. Et comme nous sommes clairement issus de cette team, c’est à travers le synopsis français que nous vous invitons à découvrir cette pépite.

Vampires en Toute Intimité est un mockumentaire qui met en scène une collocation singulière. Le spectateur est invité à suivre le quotidien d’une bande de vampires atypiques : Aymeric (379 ans), Miguel (183 ans), Geoffroy (862 ans) et Bernard (8000 ans). Ils partagent un appartement à Limoges, et ont du mal à se faire des amis. Ils sont balancés entre les soucis pour soigner leur look, leur besoin irrépressible de sang et la nouvelle venue d’un tout nouveau compagnon de fortune, JC, qui va leur faire découvrir les joies de la vie en 2015. Comment nos vampires vont se confronter aux nouvelles technologies ? Comment lutter contre l’envie de tuer JC qui ne cache à personne qu’il est un vampire et menace la vie de ses colocataires à chaque instant ? Comment vivre en harmonie avec un monde peuplé d’humains appétissants, de chasseurs de vampires, de zombies et de loups-garous ?

En abordant le projet, on ne pourra s’empêcher de repenser au film belge de Vincent Lannoo, Vampires, qui proposait un film du même acabit : un faux documentaire sur une communauté de vampires belges (œuvre cynique au possible à mi-chemin entre un épisode de Strip-Tease et C’est Arrivé Près de Chez Vous, à voir absolument). On sera d’emblée stupéfait par l’engouement de l’adaptation française du projet. En effet, cette dernière a été confiée aux mains de Nicolas Charlet et Bruno Lavaine, deux spécialistes du détournement, responsables des Messages à Caractère Informatif sur Canal + et à qui l’on doit les scénarios de films comme 99 Francs ainsi que la réalisation de La Personne Aux Deux Personnes. Deux amoureux de la comédie satirique qui se sont fait une joie de transporter nos vampires du jour dans la banlieue de Limoges (là où le film original les expose à Wellington), et n’ont pas hésité à franciser leurs prénoms, ce qui confère aux personnages un attachement plus que savoureux. Avouez que se retrouver devant un colosse maléfique, sosie du vampire de Nosferatu de Murnau, répondant au nom de Petyr a de quoi faire frissonner. Alors que si on l’appelle Bernard, l’effet escompté n’est plus du tout le même. D’autant plus que les doublages ont été réalisés par de grands noms de chez nous parmi lesquels on citera Alexandre Astier, Fred Testot, Bruno Salomone ou encore Zabou Breitman. Une VF de qualité qui rend justice au travail des scénaristes du film et qui ne dénature en rien les enjeux originaux, mais qui les emmène vers un univers satirique extrêmement minutieux et respectueux. Pour une fois qu’on vous oblige à voir le film en VF, autant le souligner.

Vampires en Toute Intimité a tout le potentiel du coup de cœur instantané. Comédie noire et cynique au possible, on ne voit jamais les minutes défiler. Les personnages sont terriblement attachants. Deux des héros sont interprétés par les réalisateurs, Taika Waititi et Jemaine Clement, à qui l’on doit également le scénario du film. Projet personnel au plus haut point, Vampires en Toute Intimité jouit d’un respect total envers les codes qui font la créature vampirique. Par ce respect, les réalisateurs tournent facilement en ridicule ce qui construit le mythe du vampire (il faut voir Aymeric, soi-disant prodige de l’hypnose, foirer tout ce qu’il entreprend, c’est impérial de drôlerie). Le travail d’écriture est prodigieux. Admirer des suceurs de sang se chamailler parce que l’un n’a pas fait la vaisselle a un potentiel comique sans fin. Ramener les banalités du quotidien au cœur d’un récit fantastique est l’atout majeur du film. Il y a forcément un héritage de Peter Jackson qui se cache derrière le projet. Ce dernier avait réussi à nous faire mourir de rire avec moult effusions de sang (Bad TasteBraindeadLes Feebles). Même si Vampires en Toute Intimité n’est pas un film d’horreur qui joue dans la même cour que les premiers films de Jackson, on retiendra quelques séquences sanglantes vraiment délicieuses (et particulièrement le tranchage d’une carotide envoyé avec un burlesque sidérant). Mais l’héritage Jackson va bien plus loin que le cynisme présent dans le scénario. La forme en elle-même nous rappelle son faux documentaire qu’était Forgotten Silver, dans lequel il nous faisait croire en l’existence d’un réalisateur fictif. Un exercice moins réaliste ici puisque, par définition, un vampire ne peut être réel. Ceci étant, on s’accordera à souligner une réalisation propre et soignée là où nous aurions pu craindre de nous retrouver devant un found-footage de piètre qualité. Vampires en Toute Intimité s’apprécie comme un énorme épisode de Strip-Tease : pas de voix off, juste l’envie des protagonistes de se confier face à la caméra. La frontière entre cinéma et documentaire s’avérera minime ici. L’expérience se révèle riche, drôle, parfois absurde et diablement divertissante. On en redemande encore et encore !

Vampires en Toute Intimité est une comédie noire absolument prodigieuse. Taika Waititi et Jemaine Clement réalisent un film atypique porté par des acteurs tout aussi formidables et qui ont un sens de l’absurde à toute épreuve. Des films aussi drôles et réfléchis, on en voudrait tous les jours. Et quoi de mieux pour rendre votre soirée plus plaisante qu’une comédie aussi forte ? La réponse se trouve sur Shadowz. C’est le moment de prendre du rab de bûche. Joyeux Noël à toutes et tous !

Abonnez-vous sans crainte à
SHADOWZ – L’unique plateforme de SCREAMING !

Article réalisé dans le cadre d’un partenariat avec la plateforme Shadowz.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*