Édito – Semaine 22

Vous avez pu le remarquer récemment, chers lecteurs assidus, la qualité de nos éditos est variable, reposant en grande partie sur notre inspiration du moment, profondément liée à l’actualité cinéma. Il arrive parfois que nous n’ayons rien à dire mais que, par rigueur, nous nous tenions malgré tout à l’exercice. Cela n’a jamais donné nos éditos les plus inspirés, nous en sommes conscient même si cela nous amusait de dévier carrément de l’exercice de façon ponctuelle pour vous faire découvrir une chanson ou vous écrire un poème.

Peut-être est-ce lié au fait que nous tenons cette rubrique depuis désormais quatre ans et que nous craignons l’arrivée d’une certaine lassitude. Nous avons souvent utilisé l’édito pour pousser des coups de gueule, célébrer la cinéphilie et l’art en général et vous connaissez désormais nos opinions sur beaucoup de sujets qui nous tiennent à cœur. Nous n’avons pas envie de nous répéter, pas envie de nous forcer à écrire quand l’inspiration n’est pas là… Aussi avons-nous décidé avec Mathieu, notre cher directeur de rédaction, de poursuivre cette rubrique (nous l’aimons beaucoup et il nous semble qu’elle permet d’infuser une certaine personnalité à Close-Up) de façon plus libre, afin de s’éviter les mêmes contraintes car arriver en fin de semaine et se creuser la tête pour trouver un sujet n’est pas toujours facile.

L’édito va donc garder son créneau du lundi matin, simplement il ne sera pas forcément systématique. L’idée est de continuer à vous le proposer si nous avons quelque chose de pertinent à dire tout en nous laissant la possibilité de le laisser tomber certaines semaines si rien ne nous inspire. Un format plus libre, à la fois plus agréable pour nous et pour vous, se concentrant donc sur l’essentiel. Nous espérons que vous comprendrez cet espace que nous nous aménageons (qui, en prime, va nous permettre d’investir du temps sur d’autres écrits voire d’autre travaux puisque nous travaillons actuellement à reprendre les podcasts pour la rentrée prochaine) et l’on vous dit donc à la semaine prochaine (ou pas) !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*