Édito – Semaine 16

Le festival de Cannes (qui se tiendra du 14 au 25 mai prochain) a dévoilé sa sélection la semaine dernière. Bonne nouvelle : le programme s’avère fructueux, éclectique et alléchant, naviguant entre gros morceaux attendus (Megalopolis, Furiosa, Horizon : An American Saga, L’amour ouf), retours de cinéastes habitués à la Croisette et quelques prises de risques (Diamant Brut est un premier film). Tous les films de la sélection 2024 donnent très envie et l’on saluera la présence de Quentin Dupieux en ouverture avec Le deuxième acte (qui aurait pu penser qu’un jour, le réalisateur de Steak et de Rubber ferait l’ouverture cannoise ?).

Mauvaise nouvelle : nous n’y serons pas. Cette année la rédaction de Close-Up regardera la Croisette de loin, en direct de Paris (qui est une ville assez déprimante durant le festival de Cannes quand on travaille dans le cinéma, tous nos collègues des autres rédactions et tous les attachés de presse étant bien entendu partis sur place) en suivant assidûment tous les retours de sorties de projections. Le budget restreint du site nous empêche de faire le voyage (faire partie intégrante du système des rédactions indépendantes restera toujours un inconvénient de premier ordre) et mieux vaut être raisonnable à l’aune d’une réalité économique pas toujours évidente. Nous avions beau râler l’année dernière en trouvant la billetterie peu pratique, être éreintés à force de courir partout et d’écrire des papiers rapidement entre deux projos en se disant que finalement il n’était pas si grave d’attendre la sortie nationale des films pour les voir… au fond une part de nous aurait adoré se rendre sur place, totalement excitée par le festival. Bien entendu nous nous en remettrons, mais l’annonce de la sélection a toujours tendance à nous titiller et à nous mettre dans un certain état de fébrilité que seul le cinéphile irrécupérable peut ressentir. Nous suivrons donc Cannes 2024 à distance, feignant d’être détachés mais en regrettant, au fond, de ne pas y être…

1 Rétrolien / Ping

  1. Édito – Semaine 20 -

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*