Édito – Semaine 14

Dans l’édito précédent, nous partions en vacances. Rassurez-vous chers lecteurs, nous voilà de retour ! Comme prévu, les vacances ont été reposantes, coupure salutaire passée sous le soleil du Sud avant de retrouver la grisaille parisienne sous un temps invitant à se réfugier au cinéma ou sous la couette. Cela tombe bien, nous avons repris nos bonnes vieilles habitudes, jonglant entre films à chroniquer, nos cycles personnels (studio Hammer, Jim Jarmusch, Raoul Walsh dont on ne s’en sortira jamais) et les nouveautés à découvrir au cinéma. Le rythme est vite revenu et la frénésie cinéphile s’est de nouveau emparée de nous, seulement tempérée par notre impatience fébrile à avancer sur le jeu Baldur’s Gate 3 chaque soir, jeu interminable (plus de 70h de jeu et nous n’avons pas encore fini l’acte 2) mais ô combien réjouissant, véritable mine d’or narrative dont nous n’avons pas fini d’explorer les richesses.

Maintenant que le printemps est là, le box-office devrait se réveiller avec des propositions hollywoodiennes arrivant de façon plus régulière (Godzilla x Kong, SOS Fantômes – La menace de glace, Civil War, Monkey Man, Challengers), permettant de nourrir des cinémas tournant actuellement sur une poignée de films (Dune 2, Une vie et Kung-Fu Panda 4) avec également quelques belles surprises – non chroniquées sur le site par faute de temps – que l’on vous encourage à découvrir : Heureux gagnants, Bis Repetita, Immaculée et Pas de vagues (permettant à François Civil de trouver son meilleur rôle) sont des films de qualité qui méritent aisément qu’on leur donne une chance. Alors tant que ce début de printemps reste un peu gris, un peu pluvieux et un peu moche, n’hésitez pas à aller au cinéma, il y en a des choses à voir !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*