Édito – Semaine 1

2024 nous voilà ! Nous avions quitté 2023 sur une note un peu mélancolique, peu aidés par l’actualité du moment et par une année émotionnellement difficile, s’étant décidée à nous mettre dans les cordes pendant plusieurs semaines. Nous décidons donc ici que 2024 sera meilleure et nous l’entamons avec plusieurs objectifs clairs en tête, à la fois personnels et professionnels. Si les vacances de fin d’année ne sont pas les plus reposantes (tout du moins pour notre estomac), prendre un grand bol d’air pur à la montagne en famille nous aura fait du bien et nous aura permis de conclure 2023 dans un bon état d’esprit, prêt à surmonter tous les défis (jusqu’à ce que la vie décide de s’en mêler mais laissons là les considérations potentiellement déprimantes).

Il reste cependant des choses à sauver de 2023 qui fut tout de même une très bonne année pour le cinéma comme nous allons vous en reparler la semaine prochaine dans notre traditionnel bilan rédactionnel (spoiler alert : il y a du lourd). Et 2024 se fait attendre sous un regard toujours aussi impatient pour les amoureux du cinéma que nous sommes avec une multitude de films à venir dont on vous parlera bien évidemment dans nos colonnes, partageant avec vous nos découvertes, nos coups de cœur et nos déceptions.

Nous renouvelons ainsi la promesse faite chaque année auprès de vous : celle de continuer à vous accompagner dans cette fabuleuse exploration du Septième Art dont la richesse est infinie, de vous offrir un peu de baume au cœur en permettant de vous guider dans vos envies d’évasion, de celles qui vous transportent vers d’autres univers, qui vous font rire, vibrer, qui parlent directement à votre cœur et qui vous font, parfois, voir la vie d’un œil différent. Encore une fois, il peut paraître dérisoire de brandir le rempart de l’art et de la culture contre la violence du monde, pour nous c’est pourtant parfaitement indispensable et plus nécessaire que jamais. Alors très bonne année 2024 à vous chers lecteurs, que tous vos vœux s’exaucent pour vous combler de bonheur !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*