Édito – Semaine 20

Cannes bat actuellement son plein. Tous nos collègues y sont sauf nous, petite rédaction indépendante sans le sou. L’édito n’est pas une complainte à notre désarroi de louper une grande majorité de ce qui va nourrir les salles de cinéma pour les 9 prochains mois, ou encore les bacs vidéos des prochaines années, certains films sortant 2 ans après avoir été découvert au marché du film de Cannes. Nous ne nous plaignions point, juste on s’ennuie ferme à Paris sans les collègues. Pas de projections presse, pas de rendez-vous autre que les bureaux de Cannes, alors on rattrape des films mis de côté en vidéo, faute à un planning surchargé ou de découvrir les nouveaux essais de grands réalisateurs rattachés chez Netflix.

Après l’excellent Good Kill avec Ethan Hawke, Andrew Niccol revient avec Anon, nouvelle vision pessimiste de notre futur après Bienvenue à Gattaca et Time Out. Anon avec Amanda Seyfried et Clive Owen est disponible depuis quelques jours sur Netflix et on a adoré le film. Suite aux déceptions de Bright par David Ayer et Mute de Duncan Jones, Andrew Niccol ne loupe pas l’opportunité offerte par le service de vidéo à la demande américaine. Une belle et bonne occasion de voir un excellent thriller science-fictionnel dont vous retrouverez notre avis cette semaine.

Sinon, on va pouvoir s’aérer la tête avec le second opus de Deadpool qui sort en salles ce 16 mai. Malgré le fait que nous sommes coincés sur Paris, aucune projection presse n’est programmée et/ou proposée pour découvrir le film avec un peu d’avance. Nous essaierons au mieux de découvrir le film en salles et de pouvoir le chroniquer avec en rattrapage le premier opus, bouffée d’air frais en 2016 dans cet amas de productions supers-héroïques qui pullule ces dernières années au cinéma.

La vie est un brin morne en ce moment donc. Pas de Cannes, Deadpool en salles, mais heureusement, le Bloody Week-End va être notre échappatoire d’ici à une quinzaine de jours. Nous partons fièrement sur les terres de l’est de la France pour un rendez-vous si festif et sanglant organisé par Loïc Bugnon à Audincourt les 1, 2 & 3 juin. Un week-end d’enfer dont vous ne manquerez pas la moindre miette grâce à une série de vidéo sur nos réseaux sociaux, mais aussi un documentaire revenant sur le week-end qui inaugurera l’ouverture de notre tant attendue page Youtube.

On vous souhaite une bonne semaine et à très vite sur Close-up Mag  !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


WordPress spam bloqué par CleanTalk.